FARE Association gère des dispositifs ( 1 SAU service d’accueil d’urgence, CHRS, stabilisation,...) pour les jeunes sans logement autonome depuis 1992.
 Son SAU est composé de logement diffus disséminés sur Montpellier et Baillargues, dont un T4 réservé à l’accueil des jeunes femmes victimes de violence.
 Son CHRS collectif est composé d’un internat (chrs regroupé) de 13 places (dont 5 stabilisation) pour résidents sans ressource.
 Son CHRS diffus est composé de 17 appartements disséminés sur Castelnau le Lez et Baillargues en Résidence Adoma.

Pour cela FARE a pensé sa structure internat comme un foyer de petite capacité (13 places) pour que les jeunes résidents puissent profiter d’un environnement familial plus qu’une vie collective, et d’un accompagnement socio-éducatif individualisé.
Mais également d’un cadre architectural, puisque l’établissement est une maison de 12 chambres individuelles sauf une double, toutes meublées, avec des espaces extérieurs pour des activités de plein air.

FARE met en œuvre la politique de lutte contre les exclusions par son projet agréé par l’état en 1991, revu en 2013.
Le CHRS FARE est un CHRS , qui répond au référentiel, accueil, hébergement, insertion (AHI) de mars 2005. Celui-ci clarifie les missions du dispositif et précise mieux l’offre de services proposés. Une meilleure définition des prestations et des conditions de leur mise en œuvre, a pour vocation de servir un objectif général d’amélioration de la qualité et d’harmonisation des pratiques.

Nous travaillons à la participation et la responsabilisation des résidents accueillis grâce à leurs potentialités et à leurs motivations à devenir des adultes et des citoyens à part entière.