2021, quelle année et elle n’est pas finie que 2022 pointe son nez. Quelles crises nous réserve t-elle ?
Prémièrement, la suite de la COVID. Ensuite LA DEFENSE DE NOTRE SECTEUR.
Eh oui !
Au regard, des manifs (employeurs et salariés)dans notre secteur pour défendre nos valeurs, et je ne parle pas de syndicats mais des hommes et femmes qui travaillent au niveau associatif ou institutionnel. Il nous faut être en alerte car nous risquons de disparaitre (notre travail de proximité avec les personnes par l’accompagnement) au profit d’une gestion du coût à la place au rabais. Les derniers dialogues de gestion pour certains d’entre nous, ressemblaient plus à une injonction par les invectives subit de la part de personnes qui devraient venir sur le terrain.
Mais nos arguments, en matière de sécurité des personnes salariées et accueillies, de la pénébilité de nos fonctions, et le manque de reconnaissance de nos efforts depuis 2 années de pandémie, ne semblent pas influer sur les décisions financières de personnel administratif qui devraient défendre nos intérét en haut lieu.
Avons-nous encore le droit à la parole ?
FARE résiste comme d’autres pour une autre dynamique dans notre secteur.
Bientôt des docs sur le CA 2019, BP 2021.